Rencontre au collège Watteau de Valenciennes


Les 4e D du collège Watteau de Valenciennes ont rencontré ces dernières semaines Sheerazad.

Voici quelques retours.
  • Rencontre avec Sheerazad

    par Clara G.

    J’ai vraiment apprécié cette rencontre car elle m’a été providentielle. En effet, j’ai appris plein de choses utiles sur ce métier. Je crois que je vais l’inclure dans la liste des métiers que j’aimerais exercer plus tard. On voyait bien que Sheerazad est complètement passionnée par son métier. Cela me plairait beaucoup de devenir journaliste afin de faire des reportages qui auraient pour but de tenir informés les gens des actualités. De plus, Sheerazad a été souriante et agréable tout le long de cette entrevue, ce qui m’a fait plaisir.
    Merci beaucoup, Sheerazad !!!

  • Depuis combien de temps êtes-vous journaliste ?

    par Tiffany B.

    ça va faire 4 ans et demi.

  • Première rencontre avec une journaliste : Sheerazad Chekaik Chaila

    par Jade A.

    Voilà, nous avons rencontré pour la première fois une journaliste de la Voix du Nord le 5 décembre : Sheerazad Chekaik Chaila. J’ai beaucoup apprécié cette rencontre car j’ai appris beaucoup en discutant avec cette journaliste. Je lui ai posé deux questions :

    – Peut-on vous reprocher de trop donner votre avis lors de la rédaction d’un article ? Elle m’a répondu, en m’expliquant qu’elle faisait partie d’un journal qui donnait les informations sans les commenter.

    – Prenez-vous plaisir à rédiger un article de presse ? Elle m’a répondu que cela dépendait du sujet de rédaction.
    J’espère en apprendre encore plus sur le métier de journaliste à la prochaine rencontre !

  • Quel est le sujet le plus drôle que vous avez traité ?

    par Solène H.

    « Je n’ai pas vraiment de sujet drôle ; je prends souvent les sujets les plus sérieux ».
    Mais elle nous a quand même raconté une histoire assez amusante : c’était une femme qui avait cru apercevoir deux loups donc la journaliste avait fait beaucoup de recherches pour se rendre compte à la fin que c’étaient juste deux chiens qui avait été vus.

  • Le métier de journaliste est-il compliqué ?

    par Marion LV

    Ce n’est pas un métier compliqué, il faut juste que ce soit une passion au départ et avoir l’envie de réussir et s’accrocher pour y arriver. C’est un métier riche en émotions et en rencontres (personnes populaires, stars…). Le métier de journaliste permet de voyager dans divers endroits, villes, pays. C’est par contre parfois difficile et dangereux, comme par exemple quand il faut se rendre dans des pays qui sont en guerre.

  • Dans des pays dangereux, les journalistes sont-ils protégés ?

    par Hamza H.

    Ce que j’ai retenu de la réponse, c’est qu’un journaliste part toujours oû il veut ; jamais on ne l’oblige à aller quelque part.

  • Quelles qualités sont nécessaires pour ce métier ?

    par Eugénie S.

    – SOCIABLE : dans ce métier on est toujours au contact des gens, c’est pourquoi il faut être ouvert aux autres ; il ne faut pas être timide et aller vers les personnes.

    – ÉCRITURE : il ne faut pas faire de fautes de français quand on écrit un article car les personnes qui le liront se diront que le/la journaliste qui a écrit n’est pas sérieux.
    – TITRES : il faut être capable d’inventer des titres attirants pour que le lecteur ait envie de lire l’article.

    – LANGUES : C’est un atout supplémentaire de parler plusieurs langues comme l’anglais, l’espagnol, l’arabe… On peut être ainsi sollicité pour aller à l’étranger.

  • Ce que j’ai retenu

    par Léna LN

    Le métier de journaliste consiste à informer les personnes, faire circuler des informations pour permettre à chacun d’avoir son propre avis et de savoir décider. Pour nous le faire comprendre, Sheerazad a pris l’exemple du bulletin météo en nous demandant pourquoi les gens s’y intéressaient.

    Pour faire un article, il faut avoir plusieurs source sûres, au moins trois. Il faut remonter les pistes, chercher des témoins, des documents.

    Savoir maîtriser d’autres langues, surtout l’anglais est un atout pour un journaliste car, avec un traducteur, c’est plus compliqué que de parler directement à la personne.

  • Une séance qui nous a appris des choses.

    par Matthieu L.

    Cette séance a été pratique car la journaliste a pu répondre à nos questions.

  • Avez-vous déjà rencontré des personnes célèbres dans votre métier ?

    par Antoine H.

    Elle nous a répondu qu’elle en avait déjà rencontré mais que ce n’était pas vraiment un moment fort car ces personnes disent la même chose à tous les journalistes. Cette rencontre a vraiment été géniale car nous avons appris beaucoup de choses. J’ai hâte de revoir Sheerazad !

Publicités